Quelle mutuelle Santé pour prendre en charge ses soins dentaires ?

Accueil groupe assurance Quelle mutuelle Santé pour prendre en charge ses soins dentaires ?

Les frais dentaires occupent une place importante dans le budget de santé. S’ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale, ils peuvent considérablement peser sur vos finances. il est donc nécessaire de recourir à une mutuelle afin de bénéficier des meilleurs soins et d'un remboursement. Alors, quelle mutuelle choisir pour assurer les soins dentaires ? 

Le choix de la mutuelle en fonction de vos besoins et des garanties

Les frais bancaires qui peuvent être parfois très élevés ne sont remboursés que partiellement par la sécurité sociale. Il faut retenir que l’assurance maladie ne rembourse que les frais figurant dans sa liste des prestations remboursées. Ce remboursement se fait à hauteur de 70 % et c’est votre mutuelle santé qui va se charger du reste. Il faut aussi noter que les frais dentaires d’un enfant de moins de 13 ans font l’objet d’une souscription particulière. Pour choisir votre mutuelle, vous devez donc tenir compte de vos besoins en soins dentaires et des garanties qui vous sont proposées.

Il faut dire que les soins dentaires sont répartis en deux catégories : les soins conservateurs tels que le détartrage, le traitement de carie, etc., et les soins chirurgicaux comme l’extraction. Avant de choisir votre mutuelle, vous devez estimer vos besoins et ceux des enfants de moins de 13 ans à votre charge.

Optez pour la mutuelle qui vous offre le maximum de remboursement pour chaque soin reçu. La mutuelle 600 sans plafond par exemple vous permet d’être remboursé à 600 % pour les implants. Le remboursement peut aller à 800 % pour les soins conservateurs. Assurez-vous également que la mutuelle vous garantisse un traitement et un suivi réguliers.

La mutuelle pour le remboursement des prothèses et implants

Les prothèses et implants dentaires coûtent excessivement cher et le remboursement de la sécurité sociale est insuffisant. Elle ne rembourse qu’une partie du montant de la prothèse. Le coût horaire et les dépassements du dentiste ne sont pas compris, ce qui peut être lourd à supporter.

Par ailleurs, les prothèses ne sont couverts qu’à hauteur de 70 % des tarifs dits responsables et à la condition qu’ils figurent dans la liste des actes remboursables. La pose d’appareils dentaires, de couronne, de bridges ou de pivots est financée en partie par la sécurité sociale. Mais la pose d’implant ne fait pas partie des remboursements. Il n’y a que la mutuelle qui assure le remboursement de ces soins.

Dans tous les cas, votre mutuelle doit garantir le remboursement des soins de conservation, la prise en charge intégrale des prothèses et appareils dentaires y compris l’implant et l’orthodontie. Le délai d'attente de la prise en charge du devis ne doit pas être très allongé également.

La pose de prothèse est l’opération la plus onéreuse dans les soins dentaires. Le choix de votre mutuelle doit intégrer le maximum de remboursement surtout si vous envisagez de recourir aux prothèses et implants. Vous pouvez souscrire par exemple à une mutuelle sans plafonds. Elle est certes plus onéreuse que les mutuelles classiques, mais elle est fortement recommandée si vous avez d’importants soins à subir.