Comment négocier un prêt étudiant ?

Accueil Finances personnelles Comment négocier un prêt étudiant ?

La vie universitaire peut coûter extrêmement cher si vous prenez en compte la scolarité, les frais de logement, d’alimentation et bien d’autres. Pour permettre aux étudiants de surmonter cette étape, les institutions financières accordent un prêt estudiantin sous certaines conditions. Souhaitez-vous en savoir plus sur les différentes étapes pour négocier ce crédit ? Voici l’essentiel à retenir dans ce guide.

Négocier un prêt étudiant : ce qu’il faut savoir

Comme sus-indiqué, les frais scolaires deviennent de plus en chers à l’université. Les étudiants qui ne disposent pas des moyens pour payer ces frais négocient alors un prêt étudiant. Les étapes à suivre pour négocier un prêt étudiant sont les suivantes :

  • déléguez une assurance emprunteur,
  • analysez les options de prêt de plusieurs,
  • faites supprimer les indemnités de remboursement anticipé,
  • choisissez la garantie de crédit la plus avantageuse,
  • choisissez l’établissement prêteur ayant un taux de remboursement le moins faible.

Toutefois, le manque de disponibilité d’établissements prêteurs ne permet pas de faire un choix judicieux. Sachez qu'en général, les fonds du prêt sont débloqués sur des périodes successives. Par conséquent, les intérêts du prêt ne couvrent que la fraction des fonds utilisés au début de chaque rentrée estudiantine.

Ouvrir un compte bancaire dans l’institution financière que vous aurez choisi

Pour obtenir un prêt étudiant, il faut remplir certaines conditions. Premièrement, il faut nécessairement être détenteur d’un compte bancaire dans son futur établissement financier. Le montant du prêt couvre les frais d’inscription et les frais annexes liés aux études. Certains établissements exigent les conditions suivantes :

  • avoir au minimum 18 ans et au maximum 30 ans au 31 décembre de l’année estudiantine qui commence,
  • être de bonne moralité,
  • avoir une carte d’étudiant ou un certificat de scolarité ou encore une attestation d’inscription,
  • avoir une bonne conduite pendant son parcours secondaire.

Ces 4 conditions se retrouvent généralement chez la plupart des établissements prêteurs. Mais sachez que les conditions ne sont pas statiques et varient d’une banque à une autre.

Faites une simulation de votre prêt étudiant

Le choix du prêt étudiant constitue une préoccupation majeure. En effet, il faut choisir le prêt en fonction de ses besoins pour pouvoir facilement rembourser. Ainsi, dans les démarches, il faut prendre en compte le montant du prêt, le taux d’intérêt et le type de taux d’intérêt, le montant de mensualités et la durée du prêt. Il faudra donc prendre en compte tous ces critères pour faire un meilleur choix.

Vous pouvez lire aussi :  Comment annuler un virement à la Société Générale ?

Disposez d’une garantie sur emprunt

Vous devez savoir que le prêt étudiant est un engagement à rembourser. Comme dans la plupart des critères d’octroi de crédit, les banques ou institutions financières ont besoin d’une garantie. La présentation d’une garantie rassure la banque et montre que le crédit accordé sera remboursé quand bien même l’étudiant ne dispose pas encore d’une rentrée d'argent. Vous pouvez par exemple présenter un garant. Ce dernier se portera responsable du prêt et payer le crédit au cas où il adviendrait un non-respect de l’engagement au remboursement. Dans les pays de l’Europe, les parents de l’étudiant se portent garants généralement. Dans certains cas, c’est une tante, un oncle, ou un ami aux parents qui se porte garant.

Vous pouvez lire aussi :  Comment annuler un virement à la Société Générale ?

Prêt étudiant : montant et taux pratique

Les crédits que certaines banques ou institutions de finances octroient aux étudiants sont appelés des prêts étudiants. Ces crédits couvrent non seulement les frais scolaires, mais aussi les dépenses effectuées dans la vie extrascolaire. En Europe, le montant du prêt varie de 800 à 75 000 euros. La spécificité du prêt accordé aux étudiants comparé à celui accordé aux fonctionnaires est que le taux d’intérêt relatif au prêt étudiant est très faible.

En France, ce taux oscille entre 0,9 % et 2 %. Ainsi, tous les étudiants pourront avoir accès au prêt étudiant. Mais ils doivent présenter un garant, car ces derniers ne disposent pas encore d’un revenu. Dans certains cas, ils peuvent tout de même obtenir le crédit sans garant ou une caution.